Deux Chinois à Québec en 1891

Le Quartier chinois virtuel de Québec
Histoire

Deux Chinois à Québec en 1891

Nous ne pouvons affirmer hors de tout doute qu'il s'agit réellement des deux premiers individus d'origine chinoise à avoir élu domicile dans la Ville de Québec. Par contre jusqu'à preuve du contraire, ils sont les deux premiers Chinois à avoir été officiellement recensés en mai 1891 par monsieur Philéas Larochelle. Le recencement de 1891 nous révèle quelques détails sur ces deux personnages énigmatiques.

Le premier se nommait Kee WAH un célibataire agé de 25 ans établi dans le quartier Saint-Roch. Il est né en Chine d'une mère et d'un père d'origine chinoise. Il était de religion méthodiste. À la rubrique profession, il est identifié comme buandier et à titre d'employeur il a eu recours à deux employés au cours de l'année précédente. Le registre nous indique qu'il savait lire et écrire sans préciser dans quelle langue. À l'item "Infirmités", l"Enumerator" à constaté qu'il n'était ni sourd-muet, ni aveugle, ni aliéné mental.

Le deuxième individu se nommait FUNT Too, habitant sous le même toit que le précédent. Il était âgé de 18 ans et célibataire. Il est né en Chine d'une mère et d'un père d'origine chinoise. Il était de religion méthodiste. À la rubrique profession, il est identifié comme employé, mais sans emploi dans la semaine précédente. Le registre nous indique qu'il savait lire et écrire sans préciser dans quelle langue. À l'item "Infirmités", l"Enumerator" a constaté qu'il n'était ni sourd-muet, ni aveugle, ni aliéné mental.

Pour le moment c'est tout ce que nous avons pu découvrir sur ces deux premiers Chinois.

Tous droits réservés © Michel Parent, le 7 février 2012.


Cette photo n'est pas celle des deux Chinois recensés à Québec en 1891. Mais elle date de la même époque, ce qui nous permet d'imaginer l'apparence de ces deux précurseurs.


⇒ DÉCOUVREZ COMMENT JEUNESSE PEUT VOUS AIDER À VIVRE VOTRE VIE À SON PLEIN POTENTIEL