Le Quartier chinois virtuel de Québec
sur leChinois.ca
 

Cent vingt ans de présence chinoise à Québec (1 de 6)
par Christian Samson,
candidat au Ph.D., Université Laval, département d'histoire
 

Les origines

La ruée vers l’or de la rivière Fraser, en 1858, dans la Colombie-Britannique actuelle, attira beaucoup de prospecteurs à la recherche d’une fortune facile et rapide. Dans ce contingent d’individus de diverses origines, nous voyons arriver les premiers Chinois au Canada. De mauvaises conditions socio-économiques en Chine, à l’époque, expliquent leur présence au pays. Dans les années 1880, un autre flux important de Chinois sera employé pour terminer le chemin de fer transcontinental. De 1881 à 1884, pas moins de 17 000 Chinois ont travaillé à l’édification de cette œuvre nationale. La fin de la construction du réseau ferroviaire, en 1885, amena plusieurs difficultés aux Chinois de la Colombie-Britannique. Un racisme virulent et des possibilités économiques limitées dans cette province poussèrent un nombre de ceux-ci à tenter leur chance ailleurs au pays. Jusqu’au milieu du vingtième siècle, les immigrants chinois provenaient presque exclusivement d’une région bien précise de la Chine. Selon le chercheur Ban Seng Hoe, la plupart des Chinois de Québec, présent avant la moitié du vingtième siècle, sont originaires du district de Szu I, dans le sud de la province de Guangdong ou Canton. De ce fait, ils parlent le cantonais, un dialecte régional beaucoup moins courant que le mandarin. Ceux-ci avaient parfois de la famille en Chine et ils comptaient bien revenir au pays de leurs ancêtres lorsqu’ils auraient amassé une somme d’argent importante. Malheureusement, ce ne fut pas le cas pour un grand nombre d’entre eux. Pour ne pas perdre la face, ils s’acharnèrent à tenter de faire fortune dans ce qu’ils nommaient « la Montagne Dorée », soit l’Amérique.
 

La présence chinoise 02


Retour au Quartier chinois virtuel de Québec
 

 

Première édition 28 janvier 2010
Modifiée le 09 juillet 2016


Nouvel An Chinois 2017

> Nouvel an 2018