Le Quartier chinois virtuel de Québec
Portraits des bâtisseurs
 

Afin de lui rendre hommage, nous publions intégralement ce texte qui a été remis au personnes présentes à l'occasion du service religieux de Sœur Gertrude Laforest. Des membres de la communauté chinoise de Québec  avaient nolisé pour l'occasion un autobus afin d'être sur place pour de rendre un dernier hommage à cette femme qui a consacré pendant de nombreuses années ses énergies au bien-être des chinois de Québec et d'ailleurs en province.
 


Gertrude Laforest 1962
Soeur gertrude Laforest en 1962

À LA MÉMOIRE DE

Soeur GERTRUDE LAFOREST
(Marie-des-Oliviers)
 

NATIONALITÉ :

Canadienne

NAISSANCE :

30 novembre 1916, Montréal

ENTRÉE :

08 août 1936

PREMIER ENGAGEMENT :

11 février 1939

ENGAGEMENT DÉFINITIF :

11 février 1942

DÉCÈS:

08 mai 2002, à 85 ans dont 67 de vie religieuse

INHUMATION :

11 mai 2002, cimetière M.I.C., Pont-Viau

« Heureux qui s'abrite en Lui! » Ps 2

Née à Montréal le 30 novembre 1916, la deuxième enfant de M. Thomas Laforest et de son épouse, Joséphine Guay, est baptisée quelques jours plus tard, le 3 décembre par M. l'abbé E. Lamarche, à l'église du Très-Saint-Nom-de-Jésus de Maisonneuve à Montréal. Elle reçoit les noms de Marie Joséphine Gertrude. L'enfant est choyée par ses bons parents de même que par son parrain et sa marraine. Ces derniers n'ayant pas d'enfant, ils la « gâtent » de jouets et de friandises chaque fois qu'ils la voient. À l'âge de quatre ans, sa maman étant malade, la marraine propose d'amener Gertrude avec elle en Abitibi pour deux mois, lesquels se prolongent à dix mois.

À l'âge de six ans, Gertrude commence à aller à l'école. Sa maman la prépare pour la première communion ainsi que pour la confirmation qu'elle reçoit des mains de Mgr Béliveau le 25 avril 1923. Quelques mois plus tard Gertrude quitte de nouveau Montréal et retourne demeurer à La Reine en Abitibi. Elle commence ses études chez les Sœurs de l'Assomption de la Sainte-Vierge, éducatrices compétentes. L'enfant reçoit compréhension et affection. Les deux mois de vacances d'été sont passés comme prévu à Montréal avec sa famille. Dès l'âge de sept ans, elle désire qu'un jour elle puisse être religieuse. Tous les ans, les Sœurs Missionnaires de l'Immaculée-Conception passent dans sa paroisse pour la propagande du Précurseur. Sa marraine lui explique le travail qu'elles font dans les missions, spécialement en Chine. À compter de ce jour, elle se dit : quand je serai grande, je serai une sœur missionnaire de l'Immaculée-Conception...

« Aimez-Vous les uns les autres comme je vous ai aimés. » Jn 13

 En 1932, ne pouvant pas finir ses études dans la paroisse où elle est actuellement, son parrain et sa marraine doivent accepter de la voir partir pensionnaire dans la paroisse voisine de La Sarre, chez les Sœurs de l'Assomption de la Sainte-Vierge. Petit à petit, la Supérieure connaît le grand désir de Gertrude d'être religieuse. Elle s'en occupe beaucoup et lui donne de sages conseils; toutefois, elle ignore dans quelle Congrégation le Seigneur l'appelle. L'année scolaire terminée, Gertrude remercie ses professeurs et la Supérieure si bonne à son égard. Elle se prépare à retourner chez ses parents à Montréal pour l'été. Au cours des vacances, elle décide d'aller faire une retraite fermée du 11 au 15 août au foyer Sainte-Claire d'Assise.

Sœur Laforest 02

 

 Quartier chinois virtuel de Québec

Quartier chinois virtuel de Québec

Les associations

La carte du Quartier chinois de Québec
Les évènements, fêtes et festivals
Restaurant Wok'n Roll
Le 617 Saint-Vallier Est
Le 140 Côte d'Abraham
Mister Woo, le dernier résident
Rue de Xi'an
La rue Bethune à Québec

Une visite au cimetière

Les Chinois de la Ville de Québec: chronologie
Les origines de la communauté chinoise
Les deux premiers Chinois à Québec
120 ans de présence chinoise à Québec
La présence chinoise de Québec
Population chinoise de Québec
Combien y a-t-il de Chinois à Québec?
Les Chinois du Québec en quelques dates
Festival Culturel Chinois de Québec


Portraits de bâtisseurs

Professeur See Leang CHIN 陈瑞良教授
Napoléon Woo, un témoignage
Jocelyn Toy Maître de Kung Fu
Truong Chanh Trung, artiste
Sœur Gertrude Laforest
Dr Jean Couture, chirurgien


La Loi d’exclusion des Chinois

La Loi d’exclusion des Chinois, 1923 - 1947

La Loi sur l'immigration de 1952

Règlementation sur l'immigration au Canada 1962

Les excuses officielles du Canada en 2006
La montagne d'or (Moving the Mountain)
 
 

Première édition 21 février 2008
Modifiée le 12 avril 2014


Nouvel An Chinois 2017

> Nouvel an 2017