Le Quartier chinois virtuel de Québec
sur leChinois.ca
 

Mister Woo

Mister Woo est un court métrage réalisé par Mariette Chalem Bouillet. Elle y esquisse le portrait de Monsieur Benoît Woo, né à Québec dans les années 50 d’une famille chinoise immigrée au Québec en 1920.

Mister Woo vit encore dans la maison de son enfance sise au 716 de la rue Saint-Vallier est. Acquise par la Société chinoise de Québec en 1944, elle devient le restaurant Canton Shop Suey House au rez-de-chaussée et le Centre communautaire chinois à l'étage. Elle aura ainsi été successivement le lieu de rassemblement du parti nationaliste Kuomintang, un lieu de culte pour les cérémonies religieuses catholiques, une école pour les enfants, un centre de loisir de la communauté chinoise, et même un tripot nocturne pour les amateurs de jeux. "Aujourd'hui abandonnée, elle est la métaphore de l'oubli de l'existence même d'un quartier chinois."


Mariette Brouillet et Benoît Woo dans Mister Woo


Mister Woo, réalisation de Mariette Chalem Bouillet, court métrage de 15 minutes, v.o.f, Digital Betacam, Montréal, Québec, Canada, 2002

Scénario : Mariette Chalem Bouillet Photo : Olivier Ratheau Montage :Henri Louis Chalem Son : Martin Bélanger Musique : Martin Bélanger Prod : Yves Fortin – Productions Thalie Inc. Distr. :Ubavka Ferzanovic – Cinéma Libre

MARIETTE BOUILLET fait une Maîtrise en Lettres classiques à l’Université de Toulouse en France. Elle a plusieurs vidéos d’art et essai à son actif notamment Portfolio (1995), primée au concours Vidéastes recherchés de Québec pour le propos et le style de l’auteur, et La Métaphore (1997). Elle est membre active de l’organisme La Bande vidéo et membre du conseil d’administration du groupe Vidéo Femmes de Québec.

Principale source de la description technique: Les rendez-vous du cinéma québécois: http://www.rvcq.com/



À voir, le ste web De Benoit Woo
Benoit Woo Residence Art Studio Home Museum

Aussi un video sur Google

  Once Upon A Time In Chinatown Quebec City

Art video representing in a nutshell, or in this case a small bowl of standard Poutine (fries, cheese and brown gravy), the history of the first wave of Chinese immigrants. Thought not existing at the same time, they had two successive One-Building Chinatowns at the foot of Côte d'Abraham street. The integration of their first multi-cultural decendants. After three (3) Kow Tows to the Ancestors: Enjoying the Quebec Poutine delight with the traditional long Chinese chopsticks.

 

 


Première édition 30 octobre 2005
Modifiée le 19 octobre 2010