Le Mambo



Le Quartier chinois virtuel de Québec

Histoire

Quelques restaurants chinois qui ont laissé leur marque. La liste est incomplète car les photos disponibles sont rares. Si vous avez une photo ou un autre objet qui pourrait être ajouté, merci de communiquer avec nous:
> Contact

La plupart de ces restaurants sont disparus ou ont changé de propriétaire et de nom. Pour une liste actuelle de restaurants chinois et asiatiques, il faut voir:

> Les restaurants chinois et asiatiques à Québec



Le Mambo

Le 23 août 1955 deux partenaires dans le début de la vingtaine, Sam Wong et Henry Tom ouvrent un restaurant de 68 places au 310 rue de la Couronne. Pour Sam Wong c'est le début d'une belle carrière à titre de propriétaire dans la restauration et l'immobilier.

Mambo 萬寶
310 rue de la Couronne
(1955-1973)
Sam Wong
Henry Tom




L’inauguration du « Mambo », septembre 1955

Monseigneur Joseph Ferland, P.D., curé de la paroisse de St-Roch, présidait hier soir, en présence d’une nombreuse assistance, à la bénédiction d’un nouveau restaurant chinois situé rue de la Couronne. Ce nouvel établissement, dont le nom est « Le Mambo » est la propriété de M. Henry Tom, fils, dont le père, M. H. Tom exploitait il y a quelques années, deux restaurants à Québec, soit le « Pékin » et le « Café de Paris ». Plusieurs personnalités étaient présentes à l’inauguration, dont M. l’abbé Adrien Caron, chargé des missions chinoises de Québec, M. le député Antonin Marquis, M. l’échevin Jos. Matte, M. le maire Gérard de Sillery, M. Lucien Labalette. Cette photo a été prise au moment même où Mgr Ferland, entouré des propriétaires de la maison et des invités, bénissait l’établissement. (Photo du « Soleil »)

(Le Soleil, 16 septembre, 1955)
Le restaurant « Mambo » a été inauguré hier

Une nombreuse assistance se pressait, hier soir, dans le nouveau restaurant « Le Mambo », situé rue de la Couronne, à l’occasion de son ouverture officielle. Mgr Joseph Ferland, P.D., curé de la paroisse St-Roch, procéda à la bénédiction de ce magnifique établissement qui est la propriété de M. Henry Tom.

M. Tom est né à Hong-Kong en 1929. Son père, M. Henry Tom, a vécu 45 ans au Canada. Comme les lois canadiennes ne permettaient pas à ce dernier, il y a quelques années, d’amener sa femme au Canada, il se rendait en Chine au moins tous les deux ans pour y passer deux ou trois mois.

M. Henry Tom, fils, vint au Canada immédiatement après la mort de son père, soit en 1945. Il était trop jeune à ce moment-là pour s’occuper des restaurants que son père exploitait ici, à Québec : « Le Pékin », sur la rue St-Jean et le « Café Paris », sur le boulevard Charest.

Marié depuis deux ans à une chinoise de nationalité britannique, il entend maintenant se consacrer à l’administration du « Mambo » qu'il dirigera en compagnie d’un compatriote Sam Wong.

(NDLR. Le Café Paris était situé au 13-15 Notre-Dame-des-Anges et le Peking Oriental au 99 Saint-Jean. Une autre de ses entreprises était la Victory Amusement Machines Reg'd. La première mention de Henry Tom père date de 1920-21, il a probablement vécu environ 25 ans au Canada, à défaut d'informations contraires.)

Parmi les nombreuses personnes présentes, lors de l’inauguration on remarquait, MM. Tom et Seto, M. l’abbé Adrien Caron, chargé des missions chinoises de Québec, M. J.-Antonin Marquis, député de Québec-Est, M. l’échevin Jos. Matte, M. Jacques Drouin qui était le maître de cérémonies, M. J. Alfred Morisset, directeur du service de la publicité au « Soleil » et à « L’Évènement-Journal ». M. le maire Gérard Guay de la ville de Sillery, M. Paul Lemieux, échevin de la ville de Sillery, M. Lucien Labalette, de la « City Neon Signs », MM. Roland et J.A. Tremblay, de la maison J.-A. Tremblay et Fils, incorporée, M. Louis Mineault, gérant de l’« Interprovincial Insurance », M. Pierre Noël, M. Paul-Émile Côté, de la « National Cash Register », M. G. Boulay, opérateur de machines, M. Raymond Bernier, garagiste et Mme Bernier, M. Laurent Lemieux de « Lemieux Amusements », M. Lucien Morency, le Dr Jean Fortier, M. Alphonse Gourdeau, du « Royal Trust » ainsi que de nombreux autres.

En 2011 on retrouve à cette adresse le Bar La Couronne Inc

Article promotionnel très répandu à l'époque du Mambo
Carton d'allumettes du Mambo
Publicité Raymond Inc. Lévis P.Q. Made in U.S.A.


À l'époque du Mambo, les clients fumaient dans les restaurants





⇒ DÉCOUVREZ COMMENT JEUNESSE PEUT VOUS AIDER À VIVRE VOTRE VIE À SON PLEIN POTENTIEL