Yangsheng fa
Qigong

 

Les trois trésors
 三宝 sānbǎo


Les trois trésors, San bao sur leCinhois.ca


L'union du jìng 精 , du qì 气(氣) et du shén 神 est le principe sous-jacent aux arts martiaux internes. Lorsque les trois trésors sont unis alors le corps, l'esprit et l'âme sont unis et les cinq mouvements (le métal, la terre, l'eau, le feu et le bois) sont en harmonie. Les trois trésors créent une synergie.


Voir > Les cinq mouvement ou éléments
associés aux cinq couleurs et aux cinq directions
 
yangsheng 养生 yǎngshēng, nourrir le principe vital
yangsheng fa 养生法 yǎngshēng fǎ, méthode pour nourrir la vie.
Le 3 mars 1949 Huang Yueting proclame formellement l'adoption du terme "qigong" lors d'une rencontre sur ka santé dans le Heibei du Sud. C'est au début des années 50 que le gouvernement chinois a officialisé le terme qigong pour des motifs politiques. Depuis le yangsheng fa a été inclus dans le vocable qigong 气功 qìgōng. Voir > La fièvre du Qigong p. 46
qigong 气功 qìgōng
wuxing 五行 wǔ-xíng, cinq mouvements (éléments)
 


Les trois trésors
 

Les trois trésors 三宝 sānbǎo

jing 精 jīng

qi 气 (氣) qì

shen 神 shén



Jing

jing 精 jīng , essence de la vie, énergie originelle
De mǐ 米 riz et qīng 青 phonétique.
Pourquoi mǐ 米 le riz? Parce que le riz est toujours PARFAIT. Le riz est l'ESSENCE de la cuisine chinoise, et est utlisé pour faire de l'ALCOOL 酒精 jiǔjīng.
terre 土 tǔ
champ de cinabre inférieur 下丹田 xià dāntián,
dantian 丹田 dāntián, un point situé environ trois doigts sous le nombril, le qi y est généré et emmagasiné


Qi

 
Qi 气 (氣) qì, énergie vitale
"Les vapeurs ondulantes s'élèvent du sol et forment les nuages" --Wieger.
La forme complexe 氣 comprend un "riz" 米 mǐ, la vapeur 气 s'élève de la cuisson du riz 米.
homme 人 rén
champ de cinabre moyen 中丹田 zhóng dāntián
 


Shen

 
shen 神 shén esprit. De 礻(示) shì "autel" et 申 shēn phonetic.
"Esprit, spirituel; dieu; âme, pensée, intelligence; vitalité, force" --Karlgren.
ciel 天 tiān
champ de cinabre supérieur 上丹田 shàng dāntián
 


Le Dao (Tao) et les origines du Feng Shui
et du Yi Jing (Yi King)
Voir: > Taijitu le tableau du Faîte suprême
 

 
wuji 无极 wùjí
taiji 太极 tàijí
taijiquan 太极拳 tàijíquán (t'ai-ki-k'iuan) (tai chi chuan)
 


yin 阴 yīn, principe féminin
yang 阳 yáng, principe masculin



Le Tao de l'Art d'Aimer

Extraits du livre "Le Tao de l’Art d’Aimer"

 

 

Dialogues

Entre l’empereur Houang-ti et sa préceptrice Sou-nu.
(environ 3000 an avant J.C)

La profondeur des pénétrations p.84-86

- Houang-ti (Huangdi 黃帝)
« Dans la communion de l’homme et de la femme, si l’homme ne sait pas régler correctement la profondeur de la pénétration, il ne pourra en moissonner le maximum de bienfaits. Je veux que tu me parles en détail de cela. »

- Sou-nu
« Il faut que l’homme observe quel est le besoin de sa compagne et épargne en même temps le King (sa semence) qu’il ne doit jamais répandre d’une façon inconséquente.

D’abord, il frotte ses mains l’une contre l’autre pour les réchauffer afin qu’elles tiennent fermement sa “tige de jade 玉茎” ; puis il utilise la méthode “une neuvaine peu profonde et une poussée profonde”.

Plus longtemps il continuera de porter ses coups, plus ses partenaires en auront du plaisir. Les mouvements ne doivent être ni trop rapides ni trop lents. Il doit aussi veiller à ne pas pousser trop avant sans frein car il pourrait blesser sa partenaire. Il peut essayer plusieurs poussées sur la “corde du luth”, puis quelques coups vigoureux contre les “dents de la châtaigne d’eau”.

Quand la femme atteint le faîte du plaisir, elle serre inconsciemment la mâchoire. Elle transpire et sa respiration s’accélère. Ses yeux sont alors fermés et son visage devient brûlant. Sa vulve s’ouvre grand et ses sécrétions coulent sans contrainte. A cela, l’homme voit qu’elle éprouve un plaisir immense.

Votre majesté doit également savoir que huit noms désignent les différentes profondeurs du vagin.

On les appelle les “huit vallées” :

  • La Corde du Lut (2,5 cm)

  • Les dents de la châtaigne d’eau (5 cm)

  • Le Ruisselet (7,5 cm) - La Perle Noire (10 cm)

  • Le Propre de la Vallée (12,5 cm)

  • La Chambre Profonde (15 cm)

  • La Porte Intérieure (17,5 cm)

  • Le Pôle Nord (20 cm) »

- Houang-ti (Huangdi 黃帝)
« Qu’est-ce que la méthode de la “neuvaine peu profonde et une poussée profonde” ? »

- Sou-nu
« Cela veut simplement dire que l’on porte neuf coups en surface suivis d’un coup profond. Chaque coup doit être coordonné avec la respiration. » p.86

 


tige de jade 玉茎 yùjīng

champ de cinabre 丹田 dāntián

Huangdi 黃帝 Huángdì (Huang-ti)

Dao 道 dào (Tao) "le Souffle Originel", l'Essence Vitale, d'où tout est issu et où tout retourne.

Daodejing 道德经 Les vertues du Dao (Tao tö king)

Sun Simiao 孙思邈 Sūn Sīmiǎo (Soen sse mo) ~581-682 药王 Yàowáng le roi de la médecine

 


Les aliments

Les aliments ont du Qi.
Chaque type d'aliment possède son propre niveau de qualité de Qi.
 

goji 枸杞 gǒuqǐ, Goji, Lycium Tibeticum, Lyciet du Tibet, Chinese wolfberry, Lycium barbarum, Lycium chinense. Le nom "Goji" est apparu en 1974, en tant que nom familier, à l'instigation de Dobos Bradley, médecin et chercheur botanique tibétain. Le terme Goji a par la suite été utilisés par de nombreux chercheurs tibétains.
 
 

Suggestions de liens

Lap Chuc Nguyen Huy, Les trois trésors

Les fondements essentiels de l'acupuncture du taiji et des qigong

Le tao de l'art d'aimer

 

Le vocabulaire


Yangsheng fa Qigong: > Vocabulaire
 

suitebleue.gif (67 octets) Retour à la page Yangshen fa Qigong


Première édition 17 mai 2007
Modifiée le 16 mars 2010