Le Quartier chinois virtuel de Québec
sur leChinois.ca

Un naufrage à Petite- Rivière-Saint - François


L’été 1963 allait être marqué par la collision de deux cargos en face de Petite-Rivière-Saint-François. Le Tritonica avec une cargaison de minerai de fer se dirige vers Sorel lorsque, par une nuit brumeuse de juillet, il heurte le Roonagh Head. Trente-trois marins, tous des asiatiques, périssent dans le naufrage et l’on n’en retrouvera que vingt-six.

Dès le lendemain, Robert Lépine reçoit l'appel de la Snowberry Shipping. On lui demande de récupérer toutes les dépouilles jusqu'à ce qu'une décision soit prise sur la façon d'en disposer. Plusieurs transports seront effectués dans les jours qui suivront afin de recueillir les corps qui sont retrouvés sur les rives environnantes de Charlevoix. Un peu plus d'une semaine après le naufrage, le dernier de ces marins est aperçu sur le rivage de la pointe des Îlets à l'île aux Coudres. Il est dans un état de putréfaction avancée. La nouvelle se répand rapidement et sa récupération donne lieu à un rassemblement de plusieurs résidents de l'endroit poussés par la curiosité et faisant fi des émanations.

Toutes les dépouilles seront déposées dans vingt-six cercueils identiques. Quelques jours plus tard, elles seront exposées en chapelle ardente, rue Saint-Vallier. Huit d'entre elles seront inhumées à Québec et les autres seront incinérées à Montréal car il n'existait pas encore de four crématoire à Québec.

Pour la cérémonie religieuse, on eut recours à l'abbé Adrien Caron, le dévoué aumônier de la Mission Chinoise de Québec, qui, comme il en avait l'habitude, lunettes sur le bout du nez, présida à une brève liturgie en présence de quelques membres de la communauté chinoise de Québec. Par la suite, après de nombreuses formalités d'usage, c'est la Maison Lépine qui procédera à l'expédition des cendres de chacun des défunts dans son pays d'origine.

Naufrage 26 marins chinois rapatriés 
 
L'un des naufragés a été inhumé au Cimetière Saint-Charles à Québec dans la partie du cimetère réservée à la communauté chinoise.
(Photo octobre 2011 par Michel Parent).


Rapatriment de marins chinois suite au naufrage de leur bateau à Petite-Rivière-Saint François

> Suite: Le Roonagh Head
> Suite: Le Tritonica


Source: Lépine, Germain. Le Carré Lépine, 130 ans de services funéraires. Québec, Éditions du Belvédère, 2006, 80 p. ISBN 2-9809237-1-0
 
 
 

 Quartier chinois virtuel de Québec

Quartier chinois virtuel de Québec

Les associations

La carte du Quartier chinois de Québec
Les évènements, fêtes et festivals
Restaurant Wok'n Roll
Le 617 Saint-Vallier Est
Le 140 Côte d'Abraham
Mister Woo, le dernier résident
Rue de Xi'an
La rue Bethune à Québec

Une visite au cimetière

Les Chinois de la Ville de Québec: chronologie
Les origines de la communauté chinoise
Les deux premiers Chinois à Québec
120 ans de présence chinoise à Québec
La présence chinoise de Québec
Population chinoise de Québec
Combien y a-t-il de Chinois à Québec?
Les Chinois du Québec en quelques dates
Festival Culturel Chinois de Québec


Portraits de bâtisseurs

Professeur See Leang CHIN 陈瑞良教授
Napoléon Woo, un témoignage
Jocelyn Toy Maître de Kung Fu
Truong Chanh Trung, artiste
Sœur Gertrude Laforest
Dr Jean Couture, chirurgien


La Loi d’exclusion des Chinois

La Loi d’exclusion des Chinois, 1923 - 1947

La Loi sur l'immigration de 1952

Règlementation sur l'immigration au Canada 1962

Les excuses officielles du Canada en 2006
La montagne d'or (Moving the Mountain)
 
 
 

Première édition 28 janvier 2010
Modifiée le 09 juillet 2016


Nouvel An Chinois 2017

> Nouvel an 2018