Le Quartier chinois virtuel de Québec
Les associations
 

La Confrérie Kuanti (ou Guan Di)

D’où vient la Confrérie  Kuan-Ti?

L’organisme a été créé en 2007 par un groupe de pratiquants d’arts martiaux chinois de Québec qui voulaient partager leurs connaissances et leurs expériences dans ce domaine.

La Confrérie Kuan-Ti a donc été mise sur pied pour favoriser l’accès aux arts martiaux chinois auprès des jeunes gens qui pourraient en bénéficier, mais qui n’ont pas toujours les ressources pour passer à l’action. Les membres fondateurs, provenant de plusieurs milieux, se sont entourés de partenaires partageant leur vision et qui se sont impliqués bénévolement dans la fondation de la Confrérie Kuan-Ti. L’organisme est administré par un conseil d’administration comportant actuellement sept membres qui sont tous des pratiquants d’arts martiaux chinois, mais qui proviennent d’horizons professionnels divers :

Christian Émond, professeur en éducation physique, Cégep de Ste-Foy.

Patrice St-Louis, chargé de cours à la Faculté de sciences de l’éducation, Université Laval.

Carl Gauthier, représentant et installateur de gouttières, Gouttières Protect.

Wilson Gauthier, installateur de gouttières, Gouttières Protect.

André Poulin, acupuncteur et spécialiste en médecine traditionnelle chinoise, chez Passion Santé de Québec

Guillaume Binet, bachelier en comptabilité du management, Action-Habitation de Québec.

Dominic LaRochelle, étudiant au doctorat en sciences des religions, Université Laval.

Que signifie Kuan-Ti?

Kuan Ti (ou Guan di) était un général chinois historique (160-219 après J.-C.) dont les exploits héroïques en ont fait une figure mythologique et légendaire. Héros de plusieurs récits et romans chinois, reconnu par plusieurs communautés culturelles, son courage exemplaire, sa loyauté sans faille et la droiture de ses actions en ont fait un modèle et une inspiration pour la Confrérie Kuan-Ti. Considéré comme le « saint patron » des pratiquants d’arts martiaux et des commerçants, on en retrouve souvent des représentations dans les écoles traditionnelles, dans les commerces asiatiques et dans les temples.

Quel sont les services offerts par la Confrérie Kuan-Ti?

Par l’intermédiaire de quelques écoles d’arts martiaux chinois de la région de Québec, la Confrérie Kuan-Ti offre des sessions de cours d’arts martiaux chinois à divers groupes de jeunes qui sont sous la responsabilité d’organismes communautaires. Le programme habituel offre une session de douze semaines de cours, à raison d’un cours d’une heure trente par semaine, sous la direction d’un instructeur qualifié. Le rôle de la Confrérie Kuan-Ti est de défrayer les coûts pour les cours et de s’assurer de la qualité de l’enseignement donné.

Les cours sont habituellement divisés en trois parties. D’abord, une période de réchauffement de quelques minutes permet d’éviter les blessures lors de l’entraînement. Ensuite, un entraînement plus intensif, sans partenaire (c’est-à-dire où les élèves s’exécutent devant un miroir), permet de se familiariser avec les mouvements, en plus de fortifier le corps et de développer la capacité cardio-vasculaire des élèves. Finalement, une période de travail avec un partenaire permet d’apprendre à appliquer les mouvements en situation d’autodéfense. Cette portion de l’entraînement est axée non pas sur un esprit de domination de l’autre et de compétition (blesser l’adversaire, l’humilier, ou marquer des « points »), mais bien sur un esprit de partenariat, où l’élève apprend à gérer une situation conflictuelle, à gérer son rapport à l’autre dans un cadre éthique de paix et de respect (autant le respect de soi que celui de l’autre). En définitive, l’élève apprend à dépasser ses propres limites (physiques et psychiques), mais en prenant conscience des autres qui l’entourent.

Les cours sont donnés par un instructeur qualifié fourni par l’école d’arts martiaux et autorisé par la Confrérie, dans un ratio d’un instructeur pour quinze élèves. De même, un responsable de l’organisme communautaire bénéficiaire est présent à chacun des cours.

Contrairement à ce qu’on retrouve dans plusieurs écoles d’arts martiaux actuellement, la Confrérie Kuan-Ti n’intègre pas les élèves de son programme dans des réseaux de compétitions sportives. L’organisme ne prétend pas que la compétition d’arts martiaux est néfaste en soi. Elle emprunte seulement une voie plus traditionnelle, non sportive, enseignant aux élèves que le premier combat est d’abord avec soi-même et qu’une altercation avec une autre personne peut avoir des conséquences dramatiques si elle n’est pas bien contrôlée. C’est pourquoi l’enseignement renvoi toujours à des situations réelles, mais est donné dans un environnement contrôlé et de détente, et toujours additionné d’un enseignement éthique et moral.

À la fin de la session de cours, la Confrérie offre aux élèves les plus motivés une session de trois mois au sein des cours réguliers de l’école d’arts martiaux. Cette offre pourra être renouvelée en fonction de la progression de l’élève.

Depuis 2007, plusieurs organismes communautaires ont déjà bénéficié des services de la Confrérie Kuan-Ti :

Les Carrefours Emploi-Jeunesse de Québec

            Succursales De la Capitale, Ste-Foy, Beauport et Loretteville

            4 groupes totalisant plus de 80 jeunes

Le Carrefour des enfants de St-Malo

            2 groupes totalisant plus de 17 jeunes

L’Organisme municipale d’habitation de Québec (OMHQ)

            1 groupe totalisant plus de 20 jeunes

L’Ouvre-boîte du Quartier

            1 groupe totalisant plus de 17 jeunes

Le Centre de réadaptation Hubald Villeneuve

Bref, plus de 130 personnes provenant de divers organismes communautaires de la région de Québec ont bénéficiés des services de la Confrérie Kuan-Ti. On pourra consulter, en annexe de cette demande, les lettres de références de ces organismes, ainsi que quelques images prises lors de cours en 2008.

La Confrérie Kuan-Ti est un organisme de la région de Québec qui dessert la région de Québec. Pour toute information concernant ses activités, vous pouvez communiquer avec M. Dominic LaRochelle, membre du conseil d’administration :

Dominic LaRochelle
160-A, rue Richelieu
Québec, Qc  G1R 1J5
Tél. : (418) 522-5046
Courriel :
daominic@aei.ca

 


 

 Quartier chinois virtuel de Québec

Quartier chinois virtuel de Québec

Les associations

La carte du Quartier chinois de Québec
Les évènements, fêtes et festivals
Restaurant Wok'n Roll
Le 617 Saint-Vallier Est
Le 140 Côte d'Abraham
Mister Woo, le dernier résident
Rue de Xi'an
La rue Bethune à Québec

Une visite au cimetière

Les Chinois de la Ville de Québec: chronologie
Les origines de la communauté chinoise
Les deux premiers Chinois à Québec
120 ans de présence chinoise à Québec
La présence chinoise de Québec
Population chinoise de Québec
Combien y a-t-il de Chinois à Québec?
Les Chinois du Québec en quelques dates
Festival Culturel Chinois de Québec


Portraits de bâtisseurs

Professeur See Leang CHIN 陈瑞良教授
Napoléon Woo, un témoignage
Jocelyn Toy Maître de Kung Fu
Truong Chanh Trung, artiste
Sœur Gertrude Laforest
Dr Jean Couture, chirurgien


La Loi d’exclusion des Chinois

La Loi d’exclusion des Chinois, 1923 - 1947

La Loi sur l'immigration de 1952

Règlementation sur l'immigration au Canada 1962

Les excuses officielles du Canada en 2006
La montagne d'or (Moving the Mountain)
 
 

Première édition 22 novembrer 2009
Modifiée le 06 août 2018


Nouvel An Chinois 2019

> Nouvel an 201
9